Skip to content

PREMIER FEU DE FORÊT DE L’ANNÉE POUR LES POMPIERS 13

OPÉRATIONNEL

Alors que le département manquait d’eau depuis le début de l’année, et qu’une première alerte sur Arles avait mobilisé près de 40 Pompiers13 samedi dernier, l’épisode venteux annoncé pour ce début de semaine laissait craindre le pire.

Au lendemain du lundi de Pâques, alors que le mistral soufflait jusqu’à 80 km/h, un violent incendie qui s’est déclaré sur la commune d’Auriol, dans le massif du Regagnas, et qui s’est propagé à une vitesse fulgurante.

Très vite, une épaisse colonne de fumée était visible jusque dans le département voisin et les nombreux appels au Centre de traitement de l’alerte laissaient présager une intervention de longue durée pour les sapeurs-pompiers.

Sur place, d’importants moyens terrestres sont très rapidement engagés et rejoints par les moyens aériens de la Sécurité civile.

Au plus fort de l’action, ce sont près de 270 pompiers (renforcés par les sapeurs-pompiers du Var et le Bataillon des Marins-Pompiers) et 95 engins qui seront mobilisés, appuyés par 2 Dash, dont le Milan 77, et 4 Canadairs qui effectueront 34 largages jusqu’à la tombée de la nuit. Le Dragon 131 était également déployé pour des opérations de reconnaissance aérienne en soutien du Commandant des opérations de secours (COS) En quelques heures, ce sont plus de 90 hectares de végétation qui partaient en fumée. Le soir, alors que le mistral faiblissait légèrement, les Pompiers13 restaient sur place jusqu’au lever du jour avec la reprise des ballets aériens de la Sécurité civile.

Ce mercredi, vers 10h, le feu était déclaré comme étant « fixé » par le lieutenant-colonel Mialoux, mais les opérations se poursuivaient toute la journée, avec une reprise du vent qui laissait craindre de nouveaux départs dans les massifs. Des équipes des Détachements d’intervention héliportés (DIH 13 et 83) ainsi que des spécialistes du brûlage dirigé ont pu mettre en œuvre tout leur savoir-faire pour lutter contre des flammes qui se développaient souvent dans des milieux difficiles d’accès.

Ce premier feu de forêt survient très tôt dans l’année et laisse malheureusement craindre, si la pluviométrie reste au plus bas, une saison estivale délicate pour les Bouches-du-Rhône.

Premier feu de forêt de l’année pour les Pompiers13

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.