Skip to content

L’INNOVATION AU SERVICE DES JEUNES SAPEURS-POMPIERS

FORMATION

L’utilisation des nouvelles technologies est désormais bien ancrée dans les pratiques des Pompiers13, qui n’hésitent plus à s’en servir au quotidien, que ce soit sur le théâtre des opérations (drones, aérosurveillance, robots) ou lors de leurs formations (simulateurs, aire feu de forêt).

Ce mercredi 31 mars, c’était au tour des Jeunes sapeurs-pompiers (JSP) de quatrième année à Aubagne de découvrir une nouvelle méthode d’enseignement basée sur la réalité virtuelle.

Une technologie qui parle aujourd’hui à tout le monde mais que peu de personnes ont eu l’opportunité de tester. Elle permet de s’immerger dans une reproduction virtuelle de la réalité ou dans un monde imaginaire à travers ce que l’on appelle « un casque VR (virtual reality) », pour une expérience des plus interactives qui peut être complétée par des manettes, une poignée ou un volant.

Si le concept de réalité virtuelle n’a rien de nouveau (développé dès les années 1950), il se développe depuis une dizaine d’années et s’ouvre au grand public grâce aux progrès réalisés dans le domaine informatique et des coûts qui diminuent. Ainsi, une expérimentation était mise en place la semaine dernière au Centre de secours d’Aubagne pour apporter un plus à la formation des Jeunes sapeurs-pompiers.

Pour ce faire, les Pompiers13 d’Aubagne pouvaient compter sur le soutien du caporal-chef Marius Vannucci, président du complexe Virtual Reality Life à Aix-en-Provence, qui permettait aux JSP d’avoir le matériel adapté et de vivre une expérience aussi divertissante qu’enrichissante, avec ce jour-là un exercice sur la manipulation des extincteurs.

Pour lui, cela permet à ces jeunes de « passer au-delà de la barrière du matériel » et des limites qu’elle incombe. Manipuler et vider des extincteurs en conditions réelles a un coût, alors que la même manœuvre en réalité virtuelle ne demande qu’un peu d’électricité.

« Au-delà de l’aspect ludique, c’est une opportunité de pouvoir leur donner quelque chose d’un peu plus concret » pour travailler, précisait le capitaine Massa, adjoint au chef de centre d’Aubagne. La réalité virtuelle est une magnifique opportunité de pouvoir accéder à des domaines qui ne leur sont généralement pas accessibles : feux réels, phénomènes thermiques, etc.

Côté JSP, la réaction était unanime : « grâce à ça, on peut être directement sur le terrain », soulignait l’un deux. Une première expérience réussie pour un outil qui devrait, au fil des années, de plus en plus se démocratiser dans les Services d’incendie et de secours.

L’innovation au service des Jeunes sapeurs-pompiers

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.