Skip to content

LES POMPIERS13 MOBILISÉS SUR TOUS LES FRONTS

Depuis le début de la période de confinement due à la propagation du CoViD19, les Pompiers13 avaient noté une baisse significative de leur activité opérationnelle. C’était sans compter l’arrivée des beaux jours et les potentiels incendies qui peuvent les accompagner. Depuis quelques jours, les Pompiers13 sont confrontés aux premiers incendies de l’année 2020.

La mise en place du confinement dû à la propagation du CoViD19 a eu comme conséquence une baisse significative de l’activité opérationnelle des Pompiers13 avec le passage de 400 interventions en moyenne à 240 interventions par jour.

Depuis l’arrivée du printemps et des beaux jours en avril, le centre de coordination centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) comptabilise déjà en moyenne 15 feux par jour… Dès le mardi 7 avril, les Pompiers13 ont été confrontés à 3 feux concomitants. A 15h42, le centre de traitement de l’alerte a été appelé pour un feu de peupliers et de souches chemin de Robert à Arles. Le feu a été maîtrisé rapidement, parcourant 1 hectare. Une longue opération de noyage s’en est suivie.

Vers 17h, deux autres incendies se sont déclarés. Le premier à 17h12, chemin du Foulon à Miramas : un feu de pinède sur 1 hectare. Une vingtaine de Pompiers13 étaient mobilisés ainsi que 6 engins pour maîtriser cet incendie qui a brûlé 4000 m² de végétation. A 17h15, un nouvel incendie s’est déclaré, cette fois-ci du côté de Châteauneuf-les-Martigues : un feu de canier et d’herbes. 20 hectares étaient menacés. Une quarantaine de Pompiers13 étaient mobilisés pour venir à bout de ce feu et pour éviter sa propagation à une bergerie et un haras. Bilan : 3 hectares de broussailles et de pinède ont été détruits.

Deux jours plus tard, les Pompiers13 seront de nouveau sur le terrain pour un travail de longue haleine. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un feu de broussailles s’est déclaré à proximité de la société ArcelorMittal à Fos-sur-Mer, dans une zone marécageuse. Rapidement, les Pompiers13 sont engagés au côté du service de sécurité de l’entreprise. A une heure du matin, le feu avait déjà parcouru 3 hectares. Du fait de nombreuses sautes et changements de vent, il a été particulièrement difficile d’accès et a nécessité l’engagement de 3 GIFF. Le drone a été engagé sur site le matin. Les Pompiers13 ont également décidé de s’appuyer sur l’une de leur spécialité : le feu tactique. Le poste de commandement de colonne (PCC) a été mobilisé en milieu d’après-midi. De nombreux moyens ont ainsi été mis en œuvre pour éviter la propagation aux installations industrielles. 169 hectares ont brûlé. Une surveillance de la zone a été maintenue toute la nuit.

Dans l’après-midi, les Pompiers13 ont géré 3 feux supplémentaires, à Arles, au Puy-Sainte-Réparade et à Saint-Rémy qui ont été maîtrisés rapidement, l’un d’entre eux ayant nécessité une opération de noyage.

Enfin, peu avant 18h, les Pompiers13 ont été appelés pour un incendie de déchets broyés sur une plateforme de tri dans la zone du Tubé. 63 Pompiers13 et une vingtaine d’engins étaient sur place. Le caporal Colossus a été engagé pour assurer la sécurité du personnel. L’incendie a été maîtrisé vers 22h. Une vingtaine de pompiers et 5 engins sont restés sur place toute la nuit.

Quelques incendies qui présagent peut-être d’une importante saison feu de forêt…

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.