Skip to content

LES POMPIERS13 MOBILISÉS SUR PLUSIEURS DÉPARTS DE FEU CE WEEK-END

OPÉRATIONNEL

De fortes rafales de vent étaient annoncées pour ce premier week-end de juillet, et avec elles le risque incendie qui les accompagne. Sous une chaleur parfois étouffante, les Pompiers13 ont dû faire face à plusieurs départs de feu, dont deux significatifs sur les communes d’Istres et de Martigues.

Ce samedi 4 juillet, alors qu’un épisode venteux touche le département depuis déjà quelques jours, de nombreux appels arrivent au Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) et signalent une épaisse colonne de fumée de noire visible à des kilomètres à la ronde, au nord d’Istres.

C’est au cœur du centre de tri et de valorisation des déchets que le sinistre s’est déclenché, dans un entrepôt d’une surface totale de 20 000 m². Immédiatement, un important dispositif est déployé, avec au plus fort de l’action 23 engins de secours armés par plus de 80 sapeurs-pompiers.

Sur place, les Pompiers13 font face à un incendie qui a déjà détruit plus de 5000 m² d’entrepôt, attisé par un vent de nord-ouest à plus de 55 km/h. La fumée et le rayonnement du sinistre rendent les reconnaissances et la progression impossible pour les intervenants qui sont contraints d’attaquer les opérations d’extinction depuis l’extérieur.

A cet effet, de nombreux moyens sont mis en place : d’abord les moyens aériens, avec la mise en œuvre de deux Echelle pivotantes séquentielles (EPS) et d’un Bras élévateur aérien (BEA) de part et d’autre du bâtiment, qui viennent compléter les Fourgons pompe-tonne.

Puis les moyens robotisés, avec l’intervention des deux robots Colossus et du Véhicule brumisateur grande puissance (VBGP), précieux lors de ce genre d’opération de longue durée pour pénétrer au cœur du sinistre sans faire prendre de risques aux sapeurs-pompiers.

Pour coordonner les opérations de secours, le Poste de commandement de colonne (PCC) était activé en début d’après-midi.

Dans un même temps, à quelques kilomètres seulement de ce premier feu, un nouveau départ de feu de végétation est signalé à proximité d’une casse automobile sur le secteur de Martigues.

Là encore, compte-tenu des conditions météorologiques, un important dispositif de lutte incendie est déployé, avec l’engagement de 3 Groupes d’intervention feux de forêt (GIFF), composés chacun de 4 Camions citerne feux de forêt (CCF) et d’un Véhicule léger tout terrain (VLTT), d’un Groupe d’alimentation (GALIM) et de l’Hélicoptère bombardier d’eau (HBE) pour éviter la progression des flammes.

Malheureusement, la casse automobile est rapidement touchée, et les Pompiers13, accompagnés de leurs homologues marins-pompiers et des membres des Comités communaux feux de forêt (CCFF), lutteront durant plusieurs heures afin de limiter les dégâts et d’éviter que des bonbonnes de gaz ne soient touchées.

Cet engagement massif permettra de limiter la surface brûlée à un hectare de végétation, et si quelques véhicules et débris ont été touchés, la casse automobile devrait rapidement reprendre son activité.

Durant l’après-midi, un troisième feu s’est déclaré sur la commune d’Arles, touchant près de 5 hectares de broussailles et de caniers entre la digue et la D570N, et mobilisant deux GIFF durant plusieurs heures.

Ces multiples départs de feu nous rappellent l’importance de respecter les consignes de sécurité durant la période estivale, et particulièrement lors des épisodes venteux, où la moindre étincelle peut détruire des hectares de végétations.

Ils étaient également l’occasion de constater l’efficacité du dispositif préventif mis en place par les Pompiers13, puisque plusieurs départs de feu ont été rapidement maîtrisés dès ce premier week-end de juillet.

Les Pompiers13 mobilisés sur plusieurs départs de feu ce week-end

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.