Skip to content

LES POMPIERS13 ENGAGÉS SUR LES FEUX DE FORÊT EN CORSE-DU-SUD

OPÉRATIONNEL

Parce que la protection des populations et des forêts est l’affaire de tous, deux colonnes de renfort ont été engagées ce mardi 4 février au profit de la Corse-du-Sud afin de lutter contre de violents feux de végétation qui touchaient la commune de Quenza. 

Le terme de « saison à risque » prend de moins en moins de sens en ce qui concerne les feux de forêt. En témoignent chaque année les nouveaux incendies qui se déclarent parfois dans des régions qui n’étaient pas habitués à ce genre de sinistre, à l’image des feux qui avaient touché la Suède et le cercle arctique en 2018, parfois durant des périodes hivernales, à l’image des feux qui avaient touché touchés la Corse ces deux dernières années, respectivement en janvier 2018 et en février 2019.

Cette année encore, alors que la France connaît l’un des hivers les plus doux de son histoire, l’île de beauté n’aura pas été épargnée par les incendies. Classée en vigilance orange « vent violent » par Météo France, ce mardi 4 janvier, la commune de Quenza, en Corse-du-Sud, était réveillée dès 6h par les deux-tons des quelques 200 sapeurs-pompiers qui partaient lutter contre un foyer naissant qui se transformerait très rapidement en un violent feu de forêt.

Des rafales de vent à plus de 120km/h attisent les flammes et les difficultés d’accès aux terrains escarpés ne font que compliquer la tâche des soldats du feu. Les moyens aériens, quant à eux, ne peuvent que constater l’ampleur des dégâts : impossible en effet de les engager dans des conditions météorologiques si délicates.

50, 100, 300, 350 : le nombre d’hectares parcourus par les flammes ne cesse de grimper dans la matinée. Dès lors, le Centre zonal opérationnel de crise décide de mobiliser des renforts extra départementaux : deux colonnes de renfort sont envisagées, dont une composée essentiellement de Pompiers13 et de marins-pompiers.

Ce sont près de 40 sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône qui seront engagés, composant ainsi un Groupe d’intervention feux de forêt (GIFF), au même titre que leurs homologues marseillais, et un Détachement d’intervention héliporté (DIH), le tout sous la direction du Commandant Patrice Tissot.

Le rendez-vous était donné à 16h à l’Etat-major, pour un départ prévu depuis le port de Marseille vers 19h. C’est à cet endroit que se sont réunies les deux colonnes avant d’entamer toute une nuit de traversée sur une méditerranée particulièrement agitée. Quelques heures de répit pour nos Pompiers13 avant de rejoindre leurs collègues corses, alors que le bilan de cet incendie s’élevait à près de 1100 hectares brûlés.

Les renforts débarquaient ce mercredi matin, aux alentours de 9h, à Propriano, avant de prendre la route en direction de Quenza. Dès leur arrivée sur place, vers 11h, les renforts extra départementaux  étaient mobilisés.

Deux Groupes d’intervention feux de forêt (GIFF) étaient engagés sur le secteur droit du feu, à proximité des aiguilles de Bavella, alors que le Détachement d’intervention héliporté (DIH) effectuait des missions de reconnaissance aérienne afin de déterminer l’engagement sur le secteur gauche.

L’intervention des soldats du feu était alors rendue complexe par une accessibilité difficile ainsi que par le manque de points d’eau disponibles à proximité. Les Pompiers13 engagés aux côtés des SDIS 04, 05, 83 et des marins-pompiers font aujourd’hui encore face à des rafales de vent à plus de 60km/h. Ils devraient rester mobilisés sur ces incendies au moins jusqu’à vendredi.

Renfort en Corse-du-Sud - Février 2020

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.