Skip to content

FEU DE VÉGÉTATION SUR LA COMMUNE DE PORT-DE-BOUC

OPÉRATIONNEL

Alors que le département des Bouches-du-Rhône subissait de nouveau un épisode venteux, ce lundi, un départ de feu en bordure de route sur la commune de Port-de-Bouc faisait craindre le pire pour des Pompiers13 qui n’ont été que déjà trop sollicités cet été.

Il est 14h35 lorsque les sapeurs-pompiers sont alertés pour un départ de feu, en bordure de la route blanche, sur le secteur de Port-de-Bouc et à la limite des communes de Martigues et Saint-Mitre-les-Remparts.

Trois communes qui ont déjà connu l’enfer cet été. D’abord Martigues et Port-de-Bouc qui, ce 4 et 5 août, subissaient de violents feux de forêt ravageant près de 1200 hectares de forêt puis, plus récemment, Saint-Mitre-les-Remparts qui était touchée par le feu parti d’Istres, ce lundi 23 août, détruisant plus de 300 hectares de végétation à son tour.

Dès lors, quand l’alerte est donnée, et comme durant tout l’été, la stratégie de l’attaque massive des feux naissants est mise en œuvre par les Pompiers13.

Ainsi, ce sont 56 sapeurs-pompiers qui sont dépêchés sur les lieux répartis à travers 2 Groupes d’intervention feux de forêt (GIFF), 2 Camions citerne feux de forêt (CCF) isolés, 1 Véhicule de protection et de surveillance incendie (VPSI) appuyés dans les airs par un Hélicoptère bombardier d’eau (HBE) ainsi qu’un Dash de la Sécurité civile. Ce dispositif, relativement important, était complété par 6 Véhicules de commandement.

Sur place, les intervenants ne découvrent cette fois pas un feu de forêt mais plutôt de végétation basse : caniers, broussailles, oliviers et herbes sèches sont alors la proie des flammes, portées par un vent relativement soutenu sur zone.

L’intervention rapide des moyens au sol et aériens permettra de limiter la surface brûlée à 1,5 hectares de végétation, impactant également un cabanon, et surtout de limiter la propagation des flammes à plusieurs centaines d’hectares de pinèdes et de nombreux bâtiments qui étaient menacés car situés en plein dans l’axe de propagation de l’incendie.

Malgré les quelques perturbations pluvieuses qui ont touchées les Bouches-du-Rhône le week-end dernier, la végétation et les sols restent secs et les Pompiers13 attendent l’arrivée de l’automne et des premières pluies avec impatience, pour clôturer une saison feux de forêt qui les aura lourdement mis à contribution.

Feu de végétation sur la commune de Port-de-Bouc

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.