Skip to content

AU COEUR DU CENTRE DE FORMATION DEPARTEMENTAL POUR UNE SIMULATION FEU DE FORET

OPÉRATIONNEL

Depuis la reprise de l’activité, le 11 mai dernier, les Pompiers13 se mettent en marche pour se préparer à la prochaine saison estivale et plus particulièrement au risque de feu de végétation qui touche notre département.

Les pluies de ces dernières semaines ne changeront rien à la préparation des soldats du feu du département.

Après plusieurs manœuvres feux de forêt (FDF) sur l’ensemble du département, dont des exercices du Détachement d’intervention héliporté (DIH), du Groupe d’alimentation feux de forêt (GALFF), du Groupe d’appui forestier (GAF) ou encore des Groupes d’intervention feux de forêt (GIFF), c’est au Centre de formation départemental (CFD) que les cadres FDF se sont retrouvés ce jeudi 4 juin pour un exercice de commandement grandeur nature.

L’objectif ? Simuler un violent départ de feu qui se déclare dans le massif des Alpilles, sur un secteur limitrophe avec plusieurs communes que sont Saint-Etienne-du-Grès, Tarascon et Fontvieille. Attisé par un vent d’ouest soufflant à plus de 50km/h, le sinistre virtuel permet de mettre à l’épreuve l’ensemble de la chaîne de commandement, du premier chef de groupe jusqu’à la mise en place du Poste de commandement de site, en passant par les moyens aériens nationaux que sont les Canadairs, les Milan et les Dash.

Pour s’appuyer dans leur démarche, les Pompiers13 disposent de formidables outils technologiques dans les locaux du Centre de formation départemental, avec plusieurs simulateurs de pilotage (Hélicoptères ou avions bombardiers d’eau), de Centre opérationnel (CODIS), de Poste de commandement (PC) ou encore de Véhicules léger tout terrain (VLTT) avec chefs de groupe pour que chaque maillon puisse travailler dans des conditions proches du réel.

Pour compliquer la tâche des différents officiers, plusieurs protagonistes, tels qu’un faux maire ou des journalistes, entraient en jeu au fur et à mesure de la manœuvre afin de perturber les opérations et de tester la réactivité des cadres.

Au final, ce « feu virtuel » aura détruit plus de 1100 hectares de végétation, plusieurs habitations, un mas et menacé plusieurs communes. 14 GIFF, 5 Modules interface protection (MIP), 3 Modules d’intervention lourds (MIL), 1 GAF, 1 DIH étaient engagés aux côtés de 6 Canadairs, de 3 Dash, d’un Hélicoptère bombardier d’eau et de 3 colonnes extra-départementales pour venir à bout des flammes.

Grâce à l’action des secours mobilisés et à la coordination de la chaîne de commandement, de nombreuses zones d’habitations et une fête votive rassemblant des milliers de personnes ont été évacuées, aucune victime civile n’est à déplorer et les pertes n’étaient que matérielles.

Une fois de plus, cette journée était l’occasion de démontrer l’importance du maintien des acquis à tous les niveaux pour les sapeurs-pompiers. Que ce soit sur le terrain ou au cœur du poste de commandement, l’entrainement demeure indispensable pour se préparer au mieux à la saison feux de forêt.


REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.