Skip to content

UNE ANNÉE 2022 ACTIVE ET DENSE POUR LES POMPIERS13

C’est l’heure du bilan pour les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône, qui n’auront une fois de plus pas été ménagés lors de cette année 2022. Feux de forêt et d’espaces naturels, feux industriels et quotidien opérationnel sont venus marquer une année déjà bien dense pour les 7 000 Pompiers13 qui défendent le territoire.

Ils étaient encore sur tous les fronts cette année. En 2022, les 7 000 agents qui composent le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône (Sdis 13) ont effectué plus de 138 000 interventions, dont 80% (112 000) de Secours et soins d’urgence aux personnes (SSUAP).

Ils ont réceptionné pas moins de 470 000 appels d’urgence sur les numéros 18 et 112.

Technicité et technologie au service des Pompiers13

Une année 2022 qui commençait fort, avec un feu industriel particulièrement complexe qui aura fait l’actualité pendant plusieurs semaines.

À Saint-Chamas, pas moins de 80 sapeurs-pompiers, au plus fort de l’action, ont lutté contre un violent feu qui a ravagé 20 000 m3 de déchets industriels dans la société Recyclage concept 13.

Aux côtés de nombreux partenaires, dont la DREAL et la DDTM, il aura fallu attendre plusieurs semaines avant que le feu ne soit déclaré éteint.

D’autres feux industriels ont marqué l’année 2022 des Pompiers13, le dernier en date concernant un dépôt de 20 000 tonnes de copeaux de bois sur la commune de Fos-sur-Mer le 21 octobre.

À chaque fois, les sapeurs-pompiers s’appuient sur des moyens technologiques précieux (drones, caméras thermiques, véhicules robotisés, cartographie opérationnelle) et savent faire preuve de résilience pour venir à bout de sinistres complexes qui sortent du cadre de ce que l’on pourrait appeler le « quotidien opérationnel ».

Des feux de forêts comme conséquence du dérèglement climatique

Sur le plan des incendies, une année 2022 dévastatrice sur l’ensemble du territoire français, qui s’annonçait difficile dès le printemps, la faute à de faibles précipitations, une végétation en stress hydrique et des réserves en eau quasi-inexistantes.

Ce ne sont pas moins de 70 000 hectares de végétation qui sont partis en fumée en France depuis le 1er janvier. Les Pompiers13 ont été engagés en renfort tout au long de l’été sur les grands feux qui ont frappé les départements du Sud et de l’Ouest de la France, avec 43 jours d’engagement hors département.

Dans les Bouches-du-Rhône, ils ont su maintenir une vigilance de tous les instants et limiter les dégâts. Sur les 2 500 départs de feux de végétation qui ont touché le département cette année, dont 472 feux de forêt, seuls 6 feux ont dépassé les 10 hectares :

  • Aubagne, le 26 mars avec 12 hectares
  • Arles, le 7 juillet avec 19 hectares (journée à risque avec 51 départs de feux)
  • Saint-Mitre-les-Remparts, le 8 juillet avec 25 hectares
  • La Montagnette, le 14 juillet avec 1 452 hectares
  • Septèmes-les-Vallons, le 31 juillet avec 35 hectares
  • Saint-Martin-de-Crau, le 22 août avec 95 hectares

Le feu de la Montagnette aura marqué l’été 2022 des Pompiers13, et aura malheureusement coûté la vie à l’adjudant-chef Martial Morin, sapeur-pompier du Sdis 26, victime d’un malaise en intervention.

Une doctrine d’engagement massif et rapide sur les feux naissants et une collaboration interservices des plus efficaces avec nos partenaires de lutte (marins-pompiers de Marseille, moyens aériens de la Sécurité civile, forestiers-sapeurs, comités communaux feux de forêt, ONF RTE, services municipaux ou encore forces de l’ordre) ont permis de limiter la surface totale de végétation brûlée à 1 830 hectares et de préserver des milliers d’hectares de végétation, des habitations mais aussi des sites historiques qui font le patrimoine de notre département, à l’image de l’abbaye de Frigolet, protégée des flammes lors du feu de la Montagnette.

Guerre en Ukraine : avec les pompiers de la paix

C’est un événement qui a marqué les esprits et qui continue de faire rage sur le territoire ukrainien, le début d’un long conflit armé qui touche autant les militaires que les populations civiles.

Face à la détresse humaine qu’il engendre, la France, s’appuyant sur les ONG et grâce à la mobilisation des sapeurs-pompiers de France, décide de lancer une mission humanitaire inédite et hors norme. Pas moins de 12 sapeurs-pompiers bucco-rhodaniens prennent alors la direction de Paris pour rejoindre le convoi des « pompiers de la paix » : ces bénévoles achemineront pendant plusieurs semaines matériels, vivres et autres vêtements pour venir en aide aux populations réfugiées à la frontière entre la Pologne et l’Ukraine.

Une illustration supplémentaire de tout ce que les sapeurs-pompiers de France sont capables d’accomplir au service des autres, quelques mois après leur mobilisation exceptionnelle dans le cadre de la crise sanitaire (dépistage, vaccination…).

Été comme hiver : la prévention comme outil de lutte

Les Pompiers13 ne se répèteront jamais assez. Le meilleur moyen de prévenir les accidents ou les incendies reste la prévention. Chaque année, des feux ou des accidents se déclarent car des consignes simples (interdiction de brûlage, cheminée non ramonée, contrôle des détecteurs de fumée, obligations légales de débroussaillement, surveillance des personnes fragiles, contrôle des appareils de chauffage, etc.) ne sont pas respectées.

Les accidents domestiques, qui représentent une grosse part de l’activité de secours et soins d’urgence aux personnes (soit plus de 80% de l’activité opérationnelle), sont encore trop nombreux. La sécurité doit être l’affaire de tous et la culture du risque passe par la prévention et la sensibilisation aux gestes qui sauvent : pour cela, une simple formation de deux heures « gestes qui sauvent » suffit et est à la portée de tout citoyen.

Pour cet hiver, les Pompiers13 vous rappellent de faire contrôler l’ensemble de vos appareils de chauffage et de faire ramoner votre cheminée si cela n’est pas déjà fait, mais aussi de contrôler vos détecteurs de fumée. Des gestes simples qui sauvent plusieurs vies chaque année.

La prévention du risque feux de forêt se prépare elle aussi dès maintenant avec les obligations légales de débroussaillement qui doivent être réalisées dès l’hiver. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la rubrique “prévention” de notre site pompiers13.org.

La sécurité routière, bien qu’elle soit de mise toute l’année, doit faire l’objet d’une vigilance accrue pendant la période hivernale (verglas, pluie, journées réduites), d’autant plus pendant les périodes de fête : pas d’alcool au volant !

Changement de direction

Pour les Pompiers13, cette année 2023 se fera sous l’égide d’un nouveau directeur départemental. Au 1er février, le colonel Jean-Luc BECCARI succèdera au contrôleur général Grégory ALLIONE qui prendra de son côté la tête de l’École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (ENSOSP).

Un nouveau départ qui ne changera en rien le credo des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône : la protection des personnes, des animaux, des biens et de l’environnement.

Les Pompiers13 vous souhaitent une très bonne année 2023 !

 

L'année 2022 des Pompiers13

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.