Skip to content

FIN DE SEMAINE MOUVEMENTÉE SUR LE FRONT DES INCENDIES

OPÉRATIONNEL

Après une première alerte le 15 juillet sur la commune des Pennes-Mirabeau, les Pompiers13 ont dû faire face à de nouveaux départs qui, s’ils restent sans grave conséquence pour le moment, peuvent alarmer sur la situation de sécheresse que va connaître le département dans quelques semaines.

Au lendemain d’un premier départ de feu en bordure d’autoroute aux Pennes-Mirabeau, qui avait été rapidement maîtrisé par les sapeurs-pompiers malgré un fort mistral sur zone, une nouvelle journée à risque se présentait sur l’ensemble du département.

Alors que la journée avait été relativement calme, un dégagement de fumée en bordure d’autoroute, sur la commune de Martigues, est signalé auprès du Centre opérationnel des Pompiers13 vers 16h30.

Très vite, et au vu du mistral qui persiste sur le secteur, les moyens engagés montent en puissance et la situation fait remonter aux sapeurs-pompiers de récents et mauvais souvenirs. Sur ce même secteur de la Gacharelle, l’année dernière, un violent incendie s’était déclaré et avait ravagé plus de 1000 hectares de végétation.

Les premiers Groupes d’intervention sur place en quelques minutes permettaient de contenir le sinistre avant l’arrivée des moyens aériens, indispensables pour une telle opération.

Après les hélicoptères bombardiers d’eau (HBE) des Pompiers13 et des marins-pompiers de Marseille, ce sont les avions de la Sécurité civile qui se présentaient sur le secteur.

2 Dash et 4 Canadair venaient donc renforcer les 270 sapeurs et marins-pompiers au sol et permettent en quelques largages de maîtriser le sinistre, qui aurait alors pu prendre des dimensions dramatiques puisqu’il menaçait plusieurs centaines d’hectares de forêt ainsi qu’un centre équestre et un camp de gens du voyage.

D’importants moyens mobilisés toute la soirée et la nuit suivante pour des opérations de surveillance et de noyage des points chauds, afin d’éviter tout risque de reprise avec un vent qui restait soutenu pendant quelques heures encore avant de retomber dans la journée de samedi.

Au final, ce feu de forêt aura parcouru près de 14 hectares de forêt avant d’être stoppé. L’action rapide et coordonnée des pompiers au sol et des moyens aériens aura permis de préserver l’ensemble des sites menacés par les flammes et de ne faire aucune victime.

Des départs qui se multiplient ces derniers jours, comme sur les communes d’Arles, d’Istres mais aussi sur le secteur de la Couronne, et qui alarment pour les semaines à venir si le département ne connaît pas de fort épisode pluvieux.

Opérations : fin de semaine mouvementée sur le front des incendies

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.