Skip to content

EXERCICE DOMINO

Alerte générale sur les communes de Martigues, Fos-sur-Mer et Châteauneuf-les-Martigues, dans le cadre de l’exercice européen Domino 2022, mis en place par la Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) du ministère de l’Intérieur.

En effet, en juillet 2020, la DGSCGC avait soumis, en réponse à un appel d’offre à projet de la Commission européenne, une proposition relative à l’organisation en zone Sud d’un exercice d’ampleur dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’Union européenne, lequel prévoit des ressources engagées par les États européens pour faire face aux catastrophes. 

Ainsi, du 16 au 19 mai, cet exercice avait pour but de tester les unités opérationnelles et les systèmes d’alerte en cas de risques majeurs.

Le scénario s’est basé sur un événement méditerranéen appelé « medicane », puis ce phénomène naturel (une tempête avec des rafales de vent à 120 km/h et des précipitations de 180 à 250 mm, voire 280 mm, en trois heures) devait entraîner une succession d’accidents en cascade sur les installations industrielles, sans oublier des répercussions sur les écoles, les établissements recevant du public… On parle ainsi d’un effet « domino ». 

Cet exercice a été calibré de manière à intégrer les modules européens dans la réponse opérationnelle face à une rupture capacitaire française.

Pendant quatre jours, cet exercice a permis de tester les chaînes d’alerte et de commandement, la coordination avec les unités opérationnelles des partenaires européens, mais aussi d’expérimenter le dispositif FR-Alert (outil d’alerte et d’information des populations via les téléphones portables) déployé en juin.

Cet exercice était d’une ampleur sans précédent, comme l’attestent quelques chiffres : plus de 1000 participants allant des premiers secours jusqu’aux modules européens ; plus de 200 sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône mobilisés sur 48 heures d’exercice terrain ; 5 pays ayant engagé leurs modules (Autriche, Allemagne, Belgique, Espagne et France) ; 3 communes ont mis en œuvre leur plan communal de sauvegarde (Martigues, Fos et Châteauneuf) ; sans oublier 9 modules de 30 à 60 personnes (module CBRN autrichien, module CBRN belge, module CBRN UIISC, module High Capacity Pumping UIISC, module HCP espagnol, module Water Purification UIISC, module WP allemand, module Emerpas Drone espagnol, module Emerpas Drone UIISC). Cet exercice, c’était aussi : 1 camp de base à Istres ; 50 plastrons (mission assurée par les JSP 13) ; 4 industriels qui ont mis en œuvre leur plan d’urgence (Kem One, Total, Esso, SNCF) ; 2 exercices de nuit au PTRI (plateau technique risques industriels du centre de formation départemental des Pompiers13) ; 3 plans d’opération internes activés ; 2 plans particuliers d’intervention activés avec sirène ; 2 exercices maritimes ; 4 postes de commandement déployés et 4 berces commandement ; 1 centre opérationnel départemental activé en préfecture avec un poste de commandement opérationnel sur le terrain. Enfin, le simulateur informatique du CFD déployé afin de mettre les participants en condition.

Le préfet de Région Christophe Mirmand et Alain Thirion, directeur général de la Sécurité civile, se sont rendus à cet entraînement qui s’inscrit dans le cadre du mécanisme européen de protection civile. Cet exercice a permis de constater combien l’adaptabilité, la réactivité et la souplesse des participants ont permis d’absorber cet événement dimensionnant de la meilleure façon.

Pour voir la vidéo de cet événement : https://www.youtube.com/watch?v=SRwXVUlFgqI

Manoeuvre : Exercice DOMINO

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.