Skip to content

DÉMARRAGE DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION CHEZ LES POMPIERS13

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19, les Pompiers13 sont pleinement mobilisés. Acteurs incontournables, ils ont joué et jouent encore un rôle prépondérant lors des phases successives de cette pandémie. C’est pourquoi l’annonce gouvernementale quant à la stratégie de la campagne de vaccination contre la Covid-19 inclut les pompiers de plus de 50 ans. Cette campagne vaccinale a débuté hier au sein des Pompiers13.

Le premier objectif de la vaccination est de faire baisser le nombre de formes graves de COVID-19 mais aussi de protéger celles et ceux qui peuvent être en contact avec les plus fragiles et de potentiels malades. C’est à ce titre qu’Olivier Véran, ministre de la santé a autorisé, dès la première phase, l’accès à la vaccination aux pompiers de plus de 50 ans.

Ces derniers ont ainsi été identifiés par le pôle compétence humaine du Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône. Ils ont ensuite été informés par leur hiérarchie afin qu’ils puissent prendre rendez-vous directement via un logiciel dédié, « rendez-vous santé », sur lequel ils choisissent la date et le créneau horaire. Sur les 6 500 agents que compte le Sdis 13, 1 200 Pompiers13 ont plus de 50 ans et sont ainsi concernés par cette campagne vaccinale.

En présence de Martine Vassal, présidente du Conseil départemental, de Florence Leverino, directrice de cabinet du préfet des Bouches-du-Rhône, de Caroline Callens, directrice déléguée des Bouches-du-Rhône de l’ARS, et de Richard Mallié, président des Pompiers13, la campagne a débuté hier au centre de secours de Basse Vallée de l’Arc, à Coudoux. La vaccination est effectuée par le Service de santé et de secours médical (SSSM) du Sdis 13.

Symboliquement et pour montrer l’exemple, le colonel Grégory Allione, chef de corps, le colonel Jean-Luc Beccari, chef de corps adjoint, le lieutenant-colonel Robert Traversa, médecin chef ainsi que le capitaine Bernard Schifano, président de l’Union Pompiers13 se sont fait vacciner.

« Il est important de tous se faire vacciner pour retrouver une vie normale. C’est la raison pour laquelle je l’ai fait aujourd’hui et j’invite tous les pompiers de plus de 50 ans et par la suite tous les autres à passer à l’acte et nous aider à sortir de cette crise », a exprimé le chef de corps. « Cette vaccination va pouvoir être proposée à tout le monde via des centres de vaccination. Et comme depuis le début de cette crise sanitaire, les pompiers ont leur rôle à jouer : nous avons proposé d’accompagner notre territoire dans la mise en œuvre de cette campagne en s’appuyant sur notre logistique performante ».

« Nous avons pour objectif d’ouvrir un centre de vaccination pour 100 000 habitants. 8 centres de vaccination sont actuellement ouverts ; 15 au total le seront lundi et bientôt une vingtaine pour permettre la vaccination du plus grand nombre dans des conditions de sécurité liées aux conditions de transport du vaccin qui sont draconiennes. Il faut donc mixer à la fois la couverture territoriale et la possibilité d’acheminer le vaccin dans de bonnes conditions de sécurité », a annoncé Caroline Callens.

Les 46 premiers Pompiers13 ont ainsi été vaccinés hier. 320 Pompiers13 sont d’ores et déjà inscrits jusqu’au 23 janvier. Dès la vaccination effectuée, le SSSM leur donne rendez-vous pour la 2ème injection.

Les anciens sapeurs-pompiers qui interviennent dans l’organisation du soutien aux intervenants sont également concernés par cette vaccination. Comme annoncé par le Président de la République, le vaccin n’est pas obligatoire ; il se fait sur la base du consentement de l’agent.

L’extension de la vaccination aux autres agents de l’établissement se fera en fonction de la stratégie vaccinale nationale. L’ensemble de ce dispositif est géré par la cellule Covid-Suivi créée depuis le début de la crise sanitaire, qui assurera entre autres le lien avec l’Agence Régionale de Santé.

Les actions des Pompiers13 menées depuis le début de la crise sanitaire, associées à leur politique actuelle de tests font de l’établissement un acteur incontournable pour assurer une logistique sans faille à destination des agents du Sdis 13 et du grand public.

En parallèle de la campagne de vaccination, les Pompiers13 poursuivent ainsi les dépistages massifs, à destination de la population mais aussi des agents en interne. Des plateformes de dépistage sont toujours accessibles aux agents : la Malle, le centre de formation départemental de Velaux ou encore le centre de secours d’Arles.

Le Sdis 13 a également proposé, à destination de ses agents, une plateforme de dépistage installée dans le hall de la direction départementale lundi 11 janvier de 8h30 à 13h. Ce dépistage est primordial car beaucoup de personnes sont asymptomatiques. Le fait de tester un grand nombre de personnes permet de répondre à la stratégie « tester, alerter, protéger » et de limiter ainsi la propagation du virus.

Les Pompiers13 poursuivent également les tests auprès du grand public avec la plateforme basée rue Mazenod à Marseille. Ils participent également aux tests environnementaux ainsi qu’aux dépistages à l’aéroport organisés en lien avec les marins-pompiers. Par ailleurs, ils vont reprendre les campagnes de dépistage à destination du personnel de l’éducation nationale ainsi que du conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

Démarrage de la campagne de vaccination chez les Pompiers13

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.