Skip to content

LES POMPIERS À L’HONNEUR

C’est à la fois une étape majeure dans un engagement, et la reconnaissance d’une implication sans faille. Vendredi 16 juillet, une cérémonie d’avancement de grades a eu lieu à la direction départementale des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône, à Marseille. En respectant les mesures barrières, plusieurs Pompiers13 ont ainsi reçu leur avancement. Plus qu’un galon qui vient succéder à un autre, c’est aussi un parcours qui se poursuit.

Ainsi, ont été nommés officiellement lieutenants de sapeurs-pompiers Raymond Pinero, Jean-Marie Chetboun, Laurent Lucarelli, Vincent Martin et Jean-Luc Ruiz. Nicolas Racine et Sylvie Nicolaï reçoivent le grade d’infirmier principal. Le grade de capitaine de sapeur-pompier a été remis à Anthony Blanchard, Hervé Bovo et Jean-Luc Isnard. Le grade d’infirmier chef a été remis à Sandrine Simonpietri, Laurence Reyre, Frédéric Loubet et Damien Carette. Célia Sappin, Marc Vallet, Grégory Coutarel, Arnaud Cambe ont été nommés commandants. Laurence Autès a été nommée cadre de santé de première classe. Quant à Didier Margotto et Christian Medani, ils ont reçu le grade de lieutenant-colonel. Anne Talpain a été nommée pharmacien hors classe.

D’autres remises de grade auront lieu prochainement.

Robert Traversa chevalier de la Légion d’honneur

Cette remise de grade a été suivie d’un autre temps fort, avec la remise des insignes de chevalier de la Légion d’honneur à Robert Traversa. Une décoration qui vient récompenser 37 années passées au service de l’établissement, du secours et de la collectivité.

En présence des autorités, notamment le préfet des Bouches-du-Rhône Christophe Mirmand, la présidente du Conseil départemental Martine Vassal, le colonel Grégory Allione chef du corps départemental, le contre-amiral Patrick Augier commandant le bataillon de marins-pompiers de Marseille, le président de l’Union Pompiers13 Bernard Schifano, sans oublier ses proches, le parcours professionnel de Robert Traversa a été rappelé. Un parcours qui débute en 1981, quand il effectue son service national à Briançon, auprès de l’hôpital et du peloton de gendarmerie de haute montagne. Cela va susciter son intérêt pour les secours, l’univers de l’urgence et des pompiers. En 1983, il devient médecin et obtient le concours de capitaine de sapeur-pompier professionnel. Recruté par le Sdis 13, il participera à de très nombreuses interventions sur le territoire départemental, en qualité de médecin (incendie du plateau du Cengle à Puyloubier à l’été 1986 ; feu de Sainte-Victoire à l’été 1989 ; explosion de la raffinerie de la Mède en 1992 ; collision entre un minibus scolaire et un train en 1993 ; le détournement de l’Airbus d’Air France le 24 décembre 1994 ; inondations d’Arles en 2003…). Il sera projeté aussi sur d’autres terrains pour le compte de l’État et à l’étranger : à Mexico après le séisme de 1985 ; en Roumanie pour la gestion de l’assistance accordée par la France après la chute de Ceausescu en 1989 ; à Albertville comme médecin responsable de la clinique des Jeux olympiques en 1992 ; au Rwanda pour organiser les camps de réfugiés après le génocide en 1994 ; au Kosovo pour la gestion des camps de réfugiés en 1998 ; en Afrique, pour de nombreuses missions humanitaires et d’assistance aux populations.

Dans le même temps, il s’implique dans la mise en place de la régulation médicale du centre opérationnel départemental d’incendie et de secours.

Promu commandant en 1990, Robert Traversa poursuit l’organisation des activités médicales au sein de l’établissement. Puis en 2000, nommé colonel, il devient médecin-chef du SSSM, le service de santé et de secours médical du Sdis 13, quand justement sont créés ces services et qu’il faut en dessiner les contours. Il conduit aussi de nombreuses actions en faveur de la médicalisation de l’établissement. En 2003, il organise la pharmacie à usage interne et met en place les conventions avec les hôpitaux pour le service mobile d’urgence et de réanimation (Smur). Il renforce le rôle des infirmiers pompiers dans les territoires via les véhicules de liaison médicale et véhicules légers infirmiers, dans les hélicoptères, au centre opérationnel départemental d’incendie et de secours. Nommé en 2016 médecin de classe exceptionnelle, il conduit un grand nombre d’actions dans le cadre de la crise sanitaire de la Covid-19, proposant de nombreuses actions novatrices et en lien étroit avec les divers partenaires des Pompiers13. C’est toute la force d’un engagement qui a été reconnue à travers cette Légion d’honneur que Robert Traversa avait choisi de se faire remettre par Grégory Allione. Qui n’a pas manqué de saluer son action, et de lui promettre que Robert Traversa restera toujours un Pompier13.

Vie du corps : cérémonie de remise de grades et distinction - 15 juillet 2021

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.