Skip to content

MORSURE ET PIQÛRE

En France, les dangers liés aux piqûres et morsures d’animaux ou d’insectes sont assez légers. Pourtant, il n’est pas impossible d’en être victime, notamment lors d’une randonnée ou balade en forêt. La couleuvre, la vipère, les tiques, les moustiques, les guêpes ou les frelons sont les espèces à risque les plus courantes en France. Identifier les différentes morsures de serpent ou piqûres d’insectes est essentiel pour agir de manière adaptée.

MORSURE DE SERPENT

ÉVITER LA MORSURE DE SERPENT

En balade en forêt :

  • Portez un pantalon long, des bottes ou chaussures fermées ainsi que des chaussettes hautes.
  • Ayez toujours votre téléphone sur vous.
  • Équipez-vous d’un bâton, il permettra de faire fuir les serpents en battant l’herbe devant vous.


En camping :

  • Emportez une lampe de poche ou frontale pour vous déplacer la nuit, cela permettra également d’effrayer d’éventuels serpents.
  • Vérifiez dans vos vêtements et duvets qu’aucun serpent ne s’y est installé.
  • Si vous rencontrez un serpent, faites calmement un écart pour continuer votre route et en ne faisant pas peur à l’animal.
  • Évitez les lieux humides (bords de rivières ou d’étang), très aimés des couleuvres et les lieux rocailleux (rochers, murs de pierres) et haies et buissons très appréciés des vipères.
  • Évitez de glisser vos mains sous des rochers ou dans des trous avant d’avoir vérifié à l’aide d’un bâton qu’aucun serpent n’y soit.

 

DIFFÉRENCIER LA COULEUVRE DE LA VIPÈRE

La couleuvre :

  • peut atteindre 2 mètres de long.
  • a une tête ovale, de grosses écailles et les pupilles rondes.
  • a une morsure qui ressemble à des empreintes de dents humaines.
  • est inoffensive.

 

La vipère :

  • peut atteindre 80 cm de long.
  • a une tête triangulaire avec de fines écailles et les pupilles fendues.
  • a une morsure qui ressemble à deux petits points rouges distants l’un de l’autre de 8 à 10 mm, il peut n’y avoir la trace que d’un crochet.
  • est peureuse, mord pour se défendre et est venimeuse.
  • se met en “S” pour s’impulser lors d’une attaque.
  • siffle pour intimider.
  • mord à une distance supérieure à la moitié de sa longueur soit 40 cm si elle mesure 80 cm.

 

IDENTIFIER UNE MORSURE DE SERPENT

  • Une envenimation locale est caractérisée par une forte douleur et l’apparition d’un œdème. Une morsure peut également être visible sous la forme d’une ou deux plaies punctiformes espacées de quelques millimètres.
  • Une envenimation générale s’identifie par une pâleur, des sueurs, un pouls et une respiration rapide mais également des douleurs musculaires. Les mains et les pieds peuvent devenir froids. Enfin, la victime est sujette à une soif intense et des vomissements.

 

AGIR FACE À UNE MORSURE DE SERPENT 

  • Lors d’une envenimation locale, vous devez enlever tout ce qui peut avoir un effet garrot (ceinture, bijoux, chaussures…).
  • Pour une envenimation générale, vous devez immédiatement contacter les secours au 18 ou au 112.
  • Allongez-vous et rester calme en attendant les secours.
  • Soyez le plus immobile possible.
  • Compressez la plaie avec du froid (poche de glace, linge imbibé d’eau froide…) pour ralentir la diffusion du venin.
  • Ne tentez jamais d’aspirer le venin, par techniques buccales ou à l’aide d’un appareil.

PIQÛRES D'INSECTE

Dans certains cas, les piqûres de guêpes, abeilles, frelons ou bourdons peuvent nécessiter un traitement rapide voire une hospitalisation d’urgence (allergies, piqûres nombreuses, zone sensible). Il est donc important d’être sensibilisé à ces différents risques.

 

DIFFÉRENCIER CES DIFFÉRENTS INSECTES

  • La guêpe est de petite taille, possède une robe jaune vif et noire et est relativement fine
  • L’abeille est de petite taille aussi, possède une robe jaune et noire mais une plus grande pilosité, lui donnant un aspect plus volumineux. Elle ne pourra piquer qu’une seule fois, à l’inverse de la guêpe
  • Le bourdon est plus gros et plus volumineux qu’une abeille, il fait du bruit lorsqu’il vole et ne pique que très rarement
  • Le frelon est plus grand et volumineux qu’une guêpe, a une robe jaune et noire (frelon européen) ou orange et noire (frelon asiatique), et ne possède pas de pilosité. Il peut piquer plusieurs fois et a la piqûre la plus douloureuse


AGIR FACE À UNE PIQÛRE

La plupart du temps, une piqûre de guêpe, de frelon, de bourdon ou d’abeille ne nécessitera aucune précaution particulière. Cependant, dans certains cas, vous devrez immédiatement contacter votre médecin ou les numéros d’urgence :

  • si vous êtes allergique au venin
  • dans le cas de nombreuses piqûres (plus de 20 chez l’adulte, 4 ou 5 chez l’enfant)
  • si vous avez du mal à respirer ou avaler
  • si votre langue ou votre gorge se met à gonfler
  • si vous vous sentez mal (fatigue, perte de connaissance, nausées, fièvre ou frissons)

Dans tous les cas, essayez d’identifier l’insecte en cause et si nécessaire, retirez le dard avec une pince à épiler puis désinfectez la zone touchée.

 

LA PIQÛRE DE TIQUE

Ces insectes peuvent être porteurs de la maladie de Lyme, à travers une bactérie qu’elles comportent et transmettent lors de la piqûre. Pour les éviter, privilégiez lors de vos randonnées ou sorties en forêt des vêtements longs qui vous couvrent l’ensemble du corps. Vous avez également la possibilité d’utiliser des répulsifs à insecte avant votre sortie.

En cas de piqûre, vous devez retirer la tique à l’aide d’un tire-tique (disponible dans les pharmacies). Après l’avoir retiré, pensez à désinfecter la zone.

Dans le mois suivant la piqûre, si vous constatez une plaque rouge en forme de cercle qui se développe, ou si vous constatez l’apparition de symptômes grippaux, une sensation de fatigue ou encore une paralysie du visage, vous devez impérativement consulter un médecin qui vous prescrira un traitement antibiotique.

REJOIGNEZ LES POMPIERS13

Avertissement

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin que le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône analyse le trafic du site pompiers13.org.